BAU et Geopietra : résultats gagnants

BAU continue d’atteindre d’importants nouveaux objectifs, en se réaffirmant comme principal point de référence du secteur des constructions.
 
Pour la première fois, sur 250.000 visiteurs présents à BAU 2017, 80.000 sont liés de l'étranger. BAU, Salon International d'Architecture, Matériaux et Systèmes, a ainsi enregistré une ultérieure croissance sur le plan international (2015 : 72.000 visiteurs étrangers).
 
Nos « voisins » se sont encore placés dans cette édition au sommet du classement des visiteurs de BAU, l’Autriche (11.520 visiteurs), la Suisse (5.243) et l’Italie (5.013). L’importance de BAU, également croissante hors de l'Europe, est démontrée par la liste des Pays qui ont enregistré les plus hauts taux de croissance, comme la Corée du Sud (1.301 visiteurs/+42%), les États-Unis (792 visiteurs/+40%) et l’Inde (803/+59%).
 
D’excellents résultats aussi pour le stand Geopietra, qui n’a jamais pu viser comme cette année sur l'excellence de ses produits, aussi bien d'un point de vue esthétique que technique et innovant.
Les nombreux hôtes ont admiré la sélection suggestive de pierres reconstruites et de briques de revêtement proposées, en appréciant tant les modèles du style minimal et moderne, tant ceux plus rustiques liés à la tradition.
 
Geopietra se confirme encore une fois leader et précurseur dans le secteur, en suggérant les nouvelles tendances qui vont des murs « vintage », où le masticage joue avec la pierre et la brique, comme le mur protagoniste du stand, aux murs au caractère fort, où le seul protagoniste est la pierre. 
 
L'important résultat obtenu par Murogeopietra et son application sur Isolation Thermique Extérieure a également suscité un grand intérêt, à travers l'essai des matériaux et de la procédure de pose demandés par l'organisme public français CSTB/Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, obtenant ainsi la conformité à l'emploi en méthodes de construction innovatrices, thème parmi les plus sensibles également affrontés dans cette édition de BAU 2017.